OBSTACLES À L’ARRÊT

Les fumeurs ont habituellement débuté leur consommation à l’adolescence, et 90% des personnes dépendantes à la nicotine ont commencé à consommer du tabac régulièrement avant leur 19e anniversaire. Ils sont moins préoccupés à cet âge par les risques du tabagisme sur la santé que les consommateurs plus âgés et deviennent rapidement dépendants au tabac.

Pourquoi les gens commencent-ils à fumer?

Il existe trois facteurs distincts à prendre en compte lors de l’évaluation de la probabilité qu’un individu commence à fumer:  des facteurs environnementaux, des facteurs socio-démographiques et des facteurs individuels.

Environnement
Le fait d’avoir des parents, des frères et sœurs et des collègues fumeurs augmentent le risque de fumer.
Socio-démographique
Les personnes de milieux socio-économiques sont plus susceptibles de fumer.
Individuel
La mauvaise estime de soi, la mauvaise performance scolaire et/ou professionnelle, la perception des fumeurs comme étant décontractés et à l’aise, ainsi que les antécédents de conduites à risque (consommation d’alcool par des mineurs, rapports sexuels non protégés…) sont des facteurs favorisant le tabagisme chez les jeunes.
Le taux auquel des individus deviennent des fumeurs quotidiens correspond à peu près au taux d’arrêt du tabac, ce qui signifie que la prévalence du tabagisme diminue très lentement.

 

Pourquoi la consommation de tabac entraine-t-elle une dépendance?

La nicotine est un ingrédient naturel contenu dans les feuilles de tabac, ce qui signifie qu’elle est présente dans le tabac fumé et non fumé. Lorsqu’une cigarette est fumée, l’inspiration dégage la nicotine des feuilles de tabac.

Les fumeurs vont réguler la dose de nicotine en modulant l’intensité de l’inhalation, en fonction de leur besoin physique.

La nicotine est transportée dans les poumons dans des gouttelettes de goudron en suspension dans la fumée inspirée. Lorsque ces gouttelettes atteignent les alvéoles des poumons, la nicotine est rapidement absorbée dans la circulation sanguine.

Une fois dans le flux sanguin, la nicotine est transportée vers le cerveau où elle peut se lier aux récepteurs cholinergiques nicotiniques sur les neurones (La pénétration de calcium dans le neurone est alors augmentée). Cette pénétration de calcium dans le neurone facilite la libération des neurotransmetteurs.

La dopamine est le neurotransmetteur le plus important libéré dans les addictions, en particulier dans la dépendance au tabac. Ce neurotransmetteur donne la sensation d’une expérience agréable et est directement associé au système de la récompense.

La disponibilité accrue de dopamine dans le cerveau est le plus souvent corrélée avec des abus produits psycho-actifs. La plupart des substances addictives (cocaïne, héroïne, alcool, tabac, ecstasy…) libèrent de la dopamine et cette augmentation de dopamine est fortement associée aux propriétés addictives de ces substances.

La stimulation des récepteurs à acétylcholine au niveau cérébral est également associée à la libération d’acétylcholine, de noradrénaline, d’adrénaline et de sérotonine. Ces neurotransmetteurs agissent comme des modulateurs de l’humeur et permettent à l’utilisateur de se sentir plus alerte et plus concentré.

Les neurotransmetteurs libérés et la disponibilité accrue de nicotine dans le cerveau d’un fumeur provoquent une adaptation neuronale.

Les symptômes liés au sevrage tabagique comprennent généralement une irritabilité, une agitation, une déprime, l’anxiété, des problèmes relationnels avec l’entourage, une diminution de concentration, une augmentation de la faim et de l’appétit, et une insomnie.

Le corolaire du plaisir et du réconfort apporté par l’utilisation régulière de tabac est l’inconfort important liés au sevrage tabagique. En effet, les symptômes de sevrage sont souvent cités comme une raison de continuer, ou de reprendre la consommation de cigarettes.

Les neurotransmetteurs libérés et la disponibilité accrue de nicotine dans le cerveau d’un fumeur provoquent une adaptation neuronale.

Les symptômes liés au sevrage tabagique comprennent généralement une irritabilité, une agitation, une déprime, l’anxiété, des problèmes relationnels avec l’entourage, une diminution de concentration, une augmentation de la faim et de l’appétit, et une insomnie.

La raison la plus citée par les fumeurs pour continuer à fumer est l’effet du sevrage tabagique sur le niveau de stress. En effet, les fumeurs déclarent être moins anxieux lorsqu’ils fument que lorsqu’ils ne fument pas.

Le pic de sevrage se produit après 1-2 jours d’arrêt. Etonnamment, il a été démontré que l’arrêt du tabac améliorait le bien-être et réduisait le niveau de stress à long terme.
Bibliographie et autres lectures
Acton GS, Prochaska JJ, Kaplan AS, Small T, Hall SM. Depression and stages of change for smoking in psychiatric outpatients. Addictive behaviors. 2001 Oct 31;26(5):621-31.
Baker TB, Piper ME, McCarthy DE, Majeskie MR, Fiore MC. Addiction motivation reformulated: an affective pro- cessing model of negative reinforcement. 2004 Psychol Rev 111: 33–51
Barlow, D. H. (2002). Anxiety and its disorders: The nature and treatment of anxiety and panic (2nd ed.). New York7 Guilford Press
Benowitz NL, Hukkanen J, Jacob III P. Nicotine Chemistry, Metabolism, Kinetics and Biomarkers. Handbook of experimental pharmacology. 2009(192):29.
Benowitz NL. Neurobiology of nicotine addiction: implications for smoking cessation treatment. The American journal of medicine. 2008 Apr 30;121(4):S3-10.
Benowitz NL. Pharmacology of nicotine: addiction and therapeutics. Annual review of pharmacology and toxicology. 1996 Apr;36(1):597-613.
Benowitz, N. L., P. Jacob, III, R. T. Jones and J. Rosenberg. Interindividual variability in the metabolism and cardiovascular effects of nicotine in man. J Pharmacol Exp Ther 221: 368-372, 1982.
Bergen AW, Caporaso N. Cigarette smoking. Journal of the National Cancer Institute. 1999 Aug 18;91(16):1365-75.
CDC. Cigarette smoking among adults and trends in smoking cessation — United States, 2008. MMWR Morb Mortal Wkly Rep. 2009;58:1227–32.
Cohen S, Lichtenstein E. Perceived stress, quitting smoking, and smoking relapse. Health Psychology. 1990;9(4):466.
Conrad KM, Flay BR, Hill D. Why children start smoking cigarettes: predictors of onset. British journal of addiction. 1992 Dec 1;87(12):1711-24.
Dajas-Bailador F, Wonnacott S. Nicotinic acetylcholine receptors and the regulation of neuronal signalling. Trends Pharmacol Sci. 2004;25:317–24.
Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders–Fourth Edition. Washington, DC: American Psychiatric Association, 1994.
Ghodse H. Ghodse’s Drugs and Addictive Behaviour: A Guide to Treatment (4 ed.). Cambridge University Press 2010. pp. 87–92. ISBN 1-139-48567-9.
Gilbert, D. G., & Welser, R. (1989). Emotion, anxiety and smoking. In T. Ney & A. Gale (Eds.), Smoking and human behavior (pp. 171–196). Chichester, England: Wiley.
Gori GB, Benowitz NL, Lynch CJ. Mouth versus deep airways absorption of nicotine in cigarette smokers. Pharmacol Biochem Behav. 1986;25(6):1181–1184.
Grandpre J, Alvaro EM, Burgoon M, Miller CH, Hall JR. Adolescent reactance and anti-smoking campaigns: A theoretical approach. Health communication. 2003 Jul 1;15(3):349-66.
Gross J, Lee J, Stitzer ML. Nicotine-containing versus de-nicotinized cigarettes: effects on craving and withdrawal. Pharmacology Biochemistry and Behavior. 1997 Jun 30;57(1):159-65.
Hawkins V. Smoking, drinking and drug use among young people in England in 2011. Fuller E, editor. London: Health and Social Care Information Centre; 2012.
Hendricks PS, Ditre JW, Drobes DJ, Brandon TH. The early time course of smoking withdrawal effects. Psychopharmacology. 2006 Aug 1;187(3):385-96.
Hughes JR. Clinical significance of tobacco withdrawal. Nicotine Tob Res. 2006;8:153–156.
Jarvik, M. E., Caskey, N. H., Rose, J. E., Herskovic, J. E., & Sadeghpour, M. (1989). Anxiolytic effects of smoking associated with four stressors. Addictive Behaviors, 14, 379–386.
Jorenby DE, Hatsukami DK, Smith SS, Fiore MC, Allen S, Jensen J, Baker TB. Characterization of tobacco withdrawal symptoms: transdermal nicotine reduces hunger and weight gain. Psychopharmacology. 1996 Nov 1;128(2):130-8.
Kearney-Cooke A. Gender differences and self-esteem. J Gend Specif Med 1999;2:46–52.
Kobiella A, Ulshöfer DE, Vollmert C, Vollstädt‐Klein S, Bühler M, Esslinger C, Smolka MN. Nicotine increases neural response to unpleasant stimuli and anxiety in non‐smokers. Addiction biology. 2011 Apr 1;16(2):285-95.
Nestler EJ. Is there a common molecular pathway for addiction? Nat Neurosci. 2005;8:1445–9
Pickworth WB, Rosenberry ZR, Gold W, Koszowski B. Nicotine absorption from smokeless tobacco modified to adjust pH. Journal of addiction research & therapy. 2014 Apr;5(3):1000184.
Pomerleau OF, Rosecrans J. “Neuroregulatory effects of nicotine”. Psychoneuroendocrinology. 1989. 14: 407–423. doi:10.1016/0306-4530(89)90040-1.
Rose JE, Behm FM, Levin ED. Role of nicotine dose and sensory cues in the regulation of smoke intake. Pharmacol Biochem Behav. 1993;44:891–900. [PubMed]
Ross KC, Dempsey DA, Helen GS, Delucchi K, Benowitz NL. The Influence of Puff Characteristics, Nicotine Dependence, and Rate of Nicotine Metabolism on Daily Nicotine Exposure in African American Smokers. Cancer Epidemiology Biomarkers & Prevention. 2016 Jun 1;25(6):936-43.
Taylor G, McNeill A, Girling A, Farley A, Lindson-Hawley N, Aveyard P. Change in mental health after smoking cessation: systematic review and meta-analysis. BMJ (Clinical research ed.). 2013 Dec;348:g1151-.
US Department of Health and Human Services, Preventing tobacco use among young people. A report of the Surgeon General, 1994. (Public Health Service, Centers for Disease Control and Prevention, Office on Smoking and Health, Atlant 1994
Valente TW, Unger JB, Johnson CA. Do popular students smoke? The association between popularity and smoking among middle school students. Journal of Adolescent Health. 2005 Oct 31;37(4):323-9.
Photos
Addiction by Kieran Clarke. Available at https://www.flickr.com/photos/goonerpower/8016452142/in/photolist-8pRkiS-ddopW7-98eGJv-9fV5xi-oNQBYF-ohtBUH-5j9BzH-pd2EKz-5EDnDF-7gdwG9-9YuE8-5j9AMX-dfuRr8-5j9PGB-yHQvw-d5Vkiq-6DTPth-cHzsf-6DPEPK-sqHro-bBJzGy-bBJA1A-9F7XDY-7ZxCPG-bBJzVq-jeH7jz-dCMFvB-4ZqVQ1-4NPTsE-7MTzi8-auXatY-5yHU4e-bQDgst-6tDtwJ-55cZMd-9mvGAY-bbjRwc-9F6swP-7SEhuB-8BQosS-HCUGK-atBcuJ-6GcH6h-ejEvFj-4CEbE-ehY3ei-4XQYyA-6BvW1m-bQDgc6-eC2bGz Licensed under CC-BY 2.0
Why have you abandoned us? By mendhak. Available at https://www.flickr.com/photos/mendhak/2941664681/in/photolist-5tWNqz-DtRDuf-5ZyGXy-RYDQe8-rWGVkv-4soWep-iRXJcG-rzDNiA-6L9BeF-6hRF69-dadY3i-q1ren9-hygwtw-7yvf8Q-jMQas1-DXywv-F6R5cC-jMNSbi-6WUR5X-5oWf19-8LbTXA-8pRkiS-6Q62vU-6fprxV-GzFUT-7zDyuK-5v3mA-a2mFnu-srKzU-72jXNm-7UbDh5-79nKpr-6tcey8-6Tn2ru-5Y8YpR-6W4sgB-srJ7i-FqyyQ-7Rqzi-7hKDe-9a3DYJ-aje5Bm-71Ft5M-Nmp4a-8QQ77-npZz1-apoPF3-CzQFg-kCvh2B-FyevPH Licensed under CC BY-SA 2.0