CIGARETTES ÉLECTRONIQUES

Les cigarettes électroniques ou les e-cigarettes sont conçues pour permettre le « tabagisme », sans la combustion physique du tabac. Malgré cette nouvelle méthode de délivrance, les cigarettes électroniques permettent à un « bolus artériel » de nicotine d'être transmis au cerveau par l’intermédiaire poumons de la même manière que les cigarettes, ce qui crée une concentration de nicotine artérielle semblable à celle d'un fumeur.
 

L’augmentation récente de la popularité des cigarettes électroniques est telle que les recherches d’information sur ces produits par l’intermédiaire de Google® ont augmenté de 5000% entre 2008 et 2010.

 

 

Il a également été démontré que les cigarettes électroniques peuvent aider à améliorer le succès du sevrage tabagique car il a été montré qu’elles permettaient de maintenir la dépendance psychologique, tout en sevrant de la dépendance physique.

Une récente revue Cochrane de Hartmann-Boyce a montré que les cigarettes électroniques contenant de la nicotine sont plus efficaces que les cigarettes électroniques sans nicotine pour favoriser le sevrage. L’utilisation des cigarettes électroniques augmente la probabilité d’arrêter de fumer mais le plus souvent, il s’agit plutôt d’une simple réduction de la consommation au lieu d’un arrêt complet.

Malheureusement, il peut y avoir des aspects négatifs à l’utilisation de la cigarette électronique du fait des constituants du liquide qui est « vapoté » pendant l’utilisation de la cigarette électronique. Le mélange de glycérol et de nicotine qui est inhalé contient des substances toxiques qui sont également retrouvées dans la fumée de cigarette. Ces substances toxiques sont à une concentration significativement plus faible que dans la fumée de cigarette traditionnelle, ce qui signifie que les cigarettes électroniques doivent aujourd’hui être considérées comme un dispositif de réduction des risques.

 

 

Ainsi, d’après les preuves actuelles, les personnes qui utilisent uniquement une cigarette électronique réduisent les risques pour la santé par rapport à une consommation de tabac. Cependant, l’utilisation de la cigarette électronique entraîne toujours des risques pour l’utilisateur : ainsi, leur utilisation ne devrait donc pas être conseillée.

 

 

À ce stade, les mécanismes d’action et la sécurité des substituts nicotiniques conventionnels (patchs , pastilles, gommes) sont mieux compris et doivent être recommandés par les praticiens comme le traitement de référence pour le sevrage tabagique.

Il faut noter que les cigarettes électroniques peuvent comporter des avantages (réduction des risques) pour les fumeurs qui ne veulent pas cesser de fumer. Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour vérifier qu’elles pourraient être un complément d’aide au sevrage tabagique; cependant, jusqu’à présent, les cigarettes électroniques n’ont pas révélé d’événements indésirables graves.

Aujourd’hui, les cigarettes électroniques ne doivent pas être considérées comme un substitut nicotinique et elles ne doivent être conseillées que dans le cadre d’une stratégie de réduction des risques. Les utilisateurs de cigarettes électroniques devraient donc être encouragés à cesser leur usage, mais on considère actuellement que leur utilisation est préférable à la consommation de cigarettes classiques.

 

Bibliographie et autres lectures
 

Bullen C, Howe C, Laugesen M, McRobbie H, Parag V, Williman J, Walker N. Electronic cigarettes for smoking cessation: a randomised controlled trial. The Lancet. 2013 Nov 22;382(9905):1629-37.
Cahn Z, Siegel M. Electronic cigarettes as a harm reduction strategy for tobacco control: a step forward or a repeat of past mistakes?. Journal of public health policy. 2011 Feb 1;32(1):16-31.
Etter JF, Bullen C. Electronic cigarette: users profile, utilization, satisfaction and perceived efficacy. Addiction. 2011 Nov 1;106(11):2017-28.
Goniewicz ML, Knysak J, Gawron M, Kosmider L, Sobczak A, Kurek J, Prokopowicz A, Jablonska-Czapla M, Rosik-Dulewska C, Havel C, Jacob P. Levels of selected carcinogens and toxicants in vapour from electronic cigarettes. Tobacco control. 2014 Mar 1;23(2):133-9.
Hajek, P.; Etter, J.; Benowitz, N.; Eissenberg, T.; McRobbie, H. Electronic cigarettes: Review of use, content, safety, effects on smokers and potential for harm and benefit. Addiction 2014, 109, 1801–1810.
Hartmann-Boyce J, McRobbie H, Bullen C, Begh R, Stead LF, Hajek P. Electronic cigarettes for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2016, Issue 9. Art. No.: CD010216. DOI: 10.1002/14651858.CD010216.pub3
Vansickel AR, Eissenberg T. Electronic cigarettes: effective nico- tine delivery after acute administration. Nicotine Tob Res. 2013;15: 267–270.
Williams M, Villarreal A, Bozhilov K, Lin S, Talbot P. Metal and silicate particles including nanoparticles are present in electronic cigarette cartomizer fluid and aerosol. PloS one. 2013 Mar 20;8(3):e57987.
Yamin C. K., Bitton A., Bates D. W. E-cigarettes: a rapidly growing Internet phenomenon. Ann Intern Med 2010; 153: 607–9.
Smoke by mbiler. Available at https://www.flickr.com/photos/vrysxy69/3230278405/in/photolist-5Vs2eg-as78JQ-9B3nw7-fvzLK-54ZZaz-6guoSz-8yjLA1-4ryAMR-6guh7K-RPomjn-4rCJNW-ck3kML-6LzREQ-63AA71-dhCnr4-3eU4bb-8UrGVs-yKb5VL-8GyRBh-2A2YF-6gumXt-6gyCcs-8GvDi8-3oVgZE-SRbCxR-8GyQes-9duYKv-8UoCt4-hPbyX-8GvCLc-6PCCsr-ddmwGF-6guohB-ytJ4q-akT89g-8reUa-S54qbv-54HydT-nLgBA-6gu7Xg-6fPK5d-5NPUHN-6gywjA-6DGTTf-5H5qGb-6gujwV-aZ4iWx-geg1kN-eyT4Ki-7fCtVz/ licensed under CC BY-SA 2.0